.: Historique et mythologie :.
 
 


.: Mythologie :.
.: Historique :.
.

 
 
 
.: Classification et Espèces :.
 
   
 
 
 
.: Anatomie et physiologie :.
 
 

.: Anatomie :.
.: Physiologie :.
 
   
 
.: Mode de vie :.
 
 


.: Alimentation :.
.: Reproduction :.
.: Leurs sens :.
.: Sommeil :.
.: Organisation :.

 
 
 
.: Les dangers :.
 
 


.: Prédateurs :.
.: Autres dangers :.
.: Maladies :.

 
   
 
.: Les dauphins et les hommes :.
 
   
 
 
.: Sources :.
 
   
 

INTRODUCTION

 

 
     
Netwebmasters  
Netwebmasters
 

 

LES REQUINS

 

Quand les femelles accouchent de leurs petits, les mères se ne supportent pas la présence de requins dans les parages. Certaines espèces repoussent les intrus avec la plus grande férocité. Le grand dauphin peut tuer un requin en l’éventrant à coups de rostres.

En cas de danger, par exemple face à un requin, le groupe est solidaire et les jeunes nagent collés contre leur mère. Au moment de la naissance, deux femelles et parfois davantage, entourent la mère pour la protéger, elle et son petit, contre les attaques des requins attirés par l'odeur du sang.

En groupe, les dauphins ne craignent pas grand-chose, le requin trop entreprenant qui s’attaquerais à un membre de la bande, ne résisterait pas longtemps à la contre-attaque. Les dauphins beaucoup plus agiles, plongent sous le requin et de leur rostre dur comme du béton lancent des coups de boutoir dans la partie molle du ventre, lui faisant éclater le foie.

Le dauphin utilisait la même arme (le rostre) contre le crocodile du Nil, à l’époque ou il fréquentait l’estuaire de ce fleuve.

Attaque de requins
Blessures faites par un requin

 

 

Netwebmasters

 

Netwebmasters